Un FCPR Infrastructures accessible via l’assurance vie

La loi PACTE a assoupli certaines caractéristiques des Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR), permettant la sélection d’unités de compte adossées à des FCPR, facilitant l’accès à l’investissement dit non coté dans un contrat d’assurance-vie. Ces évolutions visent deux objectifs :
– Contribuer au développement de l’économie réelle permettant, au sein de l’assurance vie, d’investir dans des actifs non cotés, dont ceux d’infrastructure
– Donner plus de sens à l’épargne des Français, en adéquation avec leurs attentes et valeurs, via une nouvelle forme de financement innovante.

L’INNOVATION :
• Jusqu’alors réservé aux investisseurs professionnels, l’investissement en infrastructure est désormais accessible à tous, et de manière simple, grâce à AXA Avenir Infrastructure
• 1ère Unité de Compte grand public de ce type sur les actifs d’infrastructure disponible en assurance vie en France.

Ses atouts :
• Un marché en pleine croissance du fait des besoins considérables à venir pour renouveler les infrastructures vieillissantes dans les pays développés, soutenir l’essor de l’économie digitale et des énergies vertes
• Un potentiel de génération de revenu, lié à l’exploitation des équipements d’infrastructure, dans le cadre de concessions ou de contrats à très long terme
• Les infrastructures offrent des services essentiels à l’économie, ce qui rend leur profil d’investissement moins sensible aux fluctuations économiques et offre ainsi un potentiel de rendement régulier.

La première fenêtre de souscription est ouverte du 02/09 au 31/10/2020 inclus, dans la limite de l’enveloppe disponible.

Ce support est adapté dans une stratégie de diversification pour une partie limitée de votre épargne et pour des horizons supérieurs ou égaux à 8 ans.
RAPPEL : l’investissement sur les supports en Unités de Compte suppose un risque de perte en capital. Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis par l’assureur, qui ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. 

PER – Plan épargne retraite

La loi PACTE de 2019 a assoupli les conditions de sortie des contrats retraite de type Madelin ou Perp en créant le plan épargne retraite PER.

Avec le PER les cotisations restent déductibles du revenu professionnel (idem que Madelin ou Perp) mais la sortie donne le choix entre rente viagère ou capital ou un mix des deux, et ceci en une ou plusieurs fois. A noter que -contrepartie de la déduction fiscale de vos versements– le capital et la rente seront fiscalisés en sortie.

Si vous avez déjà un contrat Madelin et/ou Perp, il n’y a pas d’urgence mais vous pouvez vous intéresser au PER car il est à même de recevoir les capitaux de ces « anciens » contrats retraite.
NB : si c’est la sortie en rente qui vous motive, il est probable que votre contrat plus ancien donnera un taux de conversion meilleur qu’un contrat PER ouvert en 2020.

Si vous n’avez pas souscrit de Perp, c’est encore possible jusqu’au 30/09/2020 et cela peut avoir de l’intérêt dans certains cas particuliers.
N’hésitez pas à nous contacter.

La loi PACTE approuvée par l’Assemblée Nationale

Le projet de loi « PACTE » relatif à la croissance et la transformation des entreprises a été adopté par les députés le 11 avril dernier.  Les mesures qu’il contient entreront prochainement en vigueur, sous réserve qu’elles ne fassent pas l’objet d’une censure du Conseil constitutionnel (qui a été saisi le 16 avril).
 Ce texte touche plusieurs points de droit, notamment :
. l’assurance vie qu’il prévoit d’assouplir ;
. le PEA fait également l’objet de plusieurs mesures d’assouplissement;
. l’épargne retraite ; le projet remet à plat les différents dispositifs par la création de nouveaux plans dits « PER » régis par un ensemble de règles concernant la gestion des fonds, les cas de déblocages anticipés ou les modalités de transfert. Les régimes fiscaux et sociaux seront établis par voie d’ordonnance ;
. l’épargne salariale dont le projet souhaite encourager le développement dans l’entreprise ;
. le droit des sociétés, afin d’introduire plusieurs dispositions destinées à faciliter la création et le développement des entreprises.